DÉFINITION

Ensemble des phénomènes qui permettent la réparation et la fermeture d’une plaie, aboutissant en règle générale à la formation d’une cicatrice.

Selon la nature et l’aspect de la plaie, on distingue :

  • Cicatrisation de première intention :

o   les berges de la plaie sont spontanément accolées ou suturées,

o   Il n’y a pas d’infection

o   Toutes les phases de la cicatrisation sont présentes mais moins marquées

o   La cicatrice est fine et linéaire

  • Cicatrisation de seconde intention

o   Il y a perte de substance, les berges de la plaie sont écartées

o   L’organisme doit fournir un gros travail

o   La cicatrisation est plus lente, elle sera favorisée par des pansements : CICATRISATION DIRIGÉE

 

PROCESSUS DE CICATRISATION

Phase 1

 

LES ÉTAPES DE LA CICATRISATION

PHASE 11

 

CICATRISATION IL FAUT PRENDRE EN COMPTE LE TERRAIN

Facteurs généraux

  • Aspect physique

En général un corps sain est capable d’assumer le stress de la cicatrisation

  • Aspect psychique

Une plaie peut modifier l’aspect de la personne, être considérée comme une mutilation

Perte d’appétit, dépression, stress sont des facteurs qui ralentissent le processus de cicatrisation

  • Aspect social

Le site de la plaie peut influencer les rapports entre les individus

  • L’entourage

La solidarité est un facteur important dans le suivi du pansement

  • L’information du patient

Permet d’obtenir sa collaboration

Facteurs médicaux

  • Les pathologies sous-jacentes (ex : diabète, artérite, malnutrition…)
  • Une identification de plaie erronée et/ou un traitement inadéquat
  • Une allergie aux produits utilisés
  • Une infection de la plaie

 

TOUTES CES RAISONS PEUVENT DONNER DES PLAIES ATONES IL FAUDRA STIMULER LA CICATRISATION

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !