LES ULCERES DE JAMBE

I – DÉFINITION

  • Perte de substance n’ayant pas tendance à cicatriser spontanément.
  • 70% des ulcères sont veineux (variqueux ou maladie postphlébitique.)

II – CLINIQUE

  •  Spontané ou après un choc minime
  •  Souvent unique et sus-malléolaire interne
  •  Taille variable

III – COMPLICATIONS

  •  Hémorragies (bénin)
  •  Infections (fréquent)
  •  Ankylose des articulations
  •  Cancérisation

IV – TRAITEMENT LOCAL

Nettoyage

  • Permanganate de potassium
  • Sérum physiologique
  • Chlorexidine.

Détersion 



  • Mécanique à la curette
  • Chimique (élase)
  • Hydrocolloïdes, Hydrocellaires
  • Debrisan pâte

Bourgeonnement 

  • Hydrocolloïdes
  • Corps gras (tulle gras, vaseline)
  • Si bourgeonnement trop important: nitrate d’argent ou corticoïde tulle

Epidermisation  Greffe pour les ulcères de grande surface

Traiter la peau autour de l’ulcère



  • Pâte à l’eau
  • Eosine à l’eau

CONTENTION +++

V – TRAITER LES COMPLICATIONS

  •  Surinfection : antibiotiques locaux.
  •  Cas particulier du pyocyanique

VI – VACCINATION ANTITÉTANIQUE

VII – TRAITER LA CAUSE

VIII – DURÉE DE CICATRISATION

En un mois, diminution de moitié de la surface de l’ulcère.

Causes de non cicatrisation :



  • Contention mal mise ou absente.
  • Infection
  • Maladie associée.

SAVOIR RECONNAÎTRE ET RESPECTER UN ULCÈRE ARTÉRIEL.

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !