1)      But

Elle fait partie de l’ensemble des examens effectués dans le but de :

  • permettre  l’identification de germes responsables d’une infection et d’établir un antibiogramme si le prélèvement est positif
  • principes généraux à respecter, mais dans le cas de l’hémoculture, l’état du patient (hyperthermie, frissons, hypothermie) détermine la priorité

 

2)      Définition

Ensemencement sur un ou plusieurs milieux de culture d’une certaine quantité de sang veineux (généralement 5 à 10 ml), prélevé aseptiquement afin de mettre en évidence la présence de germes pathogènes (48 h sont nécessaires pour les résultats)

  • Germes aérobies : germes ayant besoin d’oxygène pour se développer. Le flacon aérobie doit contenir un peu d’air pour permettre la culture des germes aérobies, si le prélèvement ne permet pas l’introduction d’air dans le flacon, il faut injecter un peu d’air dans celui-ci à la fin du recueil.
  • Germes anaérobies : germes n’ayant pas besoin d’oxygène pour se développer. Le flacon anaérobie ne doit pas contenir d’air pendant et après le prélèvement.

 

3)      Indications

  • recherche de diagnostic
    • hyperthermie, frissons
    • hypothermie
    • fièvre prolongée chez des patients porteurs de matériel (sonde urinaire, KT central, prothèse orthopédique, chambre implantable, valve cardiaque,…)
  • elle permet
    • ajustement thérapeutique par établissement d’un antibiogramme
    • surveillance : efficacité du traitement, affirmation d’une guérison

 

4)      Conditions de prélèvement

  • matériel nécessaire à la préparation cutanée
    • compresses stériles
    • savon antiseptique type Bétadine Scrub (hibiscrub si allergie à l’iode)
    • eau stérile ou sérum physiologique
    • antiseptique type Bétadine dermique ou Biseptine
  • matériel nécessaire à la réalisation du prélèvement
    • garrot propre
    • dispositif de prélèvement à ailettes sécurisé, adaptateur
    • flacons à hémoculture
      • aérobie Bact/Alert (bouchon vert)
      • aérobie Bact/Alert (bouchon violet)
    • flacon d’alcool à 70°
    • gants stériles à usage unique
    • compresses stériles
    • pansement sec
    • collecteur à aiguilles
    • protection papier absorbant à usage unique
    • réniforme (haricot)
    • Solution hydro-alcoolique (SHA)
    • sac jaune pour l’élimination des déchets (DASRI)
  • technique
    • avant le prélèvement
      • lavage simple des mains
      • disposer la protection sous le bras
      • repérer la veine puis desserrer le garrot
      • pratiquer une hygiène des mains avec du SHA
      • ouvrir les compresses stériles (sans contact avec les doigts)
      • désinfecter les capuchons des flacons et déposer une compresse stérile imbibée d’alcool (pendant 1 mn)
  • préparer les différentes compresses stériles pour le nettoyage
  • réaliser l’antisepsie de la zone de ponction

o   nettoyage (beta scrub) o   rincer (eau stérile ou sérum physiologique) o   sécher puis Bétadine dermique

  • ouvrir le dispositif de ponction
  • placer le garrot
  • mettre les gants stériles
  • faire une antisepsie de la zone à la Bétadine dermique
  • réalisation du prélèvement
    • ponctionner la veine
    • remplir

o   en premier le flacon aérobie jusqu’au repère o   puis ensuite le flacon anaérobie

  • desserrer le garrot
  • retirer l’aiguille du flacon
  • retirer l’aiguille de la veine et neutraliser (mettre dans container à aiguille (dasri))
  • comprimer le point de ponction et faire un pansement
  • jeter le dispositif à prélèvement dans le container à aiguilles
  • désinfecter les opercules des flacons à l’alcool 1 minute
  • ôter les gants
  • après le prélèvement
    • se laver les mains
    • vérifier la concordance des étiquettes et de l’identité du patient puis étiqueter les flacons, remplir le bon d’analyse
    • acheminer au laboratoire de bactériologie dans une pochette de transport
    • faire les transmissions écrites dans le dossier de soins

 

5)      Recommandations

  • Effectuer l’hémoculture si possible avant toute antibiothérapie
  • Noter sur le bon de laboratoire le traitement en cours
  • Asepsie rigoureuse et sécurité de l’opérateur
  • Choisir le bon moment du prélèvement : pic thermique, frissons, hypothermie
    • selon prescription du médecin
    • ou protocole médical spécifique au service
  • Répéter les prélèvements selon les prescriptions médicales ou le protocole du service
  • Généralement 3 paires d’hémocultures en 1h (1h30) soit 1 paire toutes les 20 à 30 minutes
  • Les trains d’hémoculture ne se font pas de façon systématique, se référer aux prescriptions
  • Si le patient est porteur d’une voie centrale faire :
    • 2 paires sur la voie centrale et
    • 2 en périphérie, à 20 ou 30 minutes d’écart
  • Favoriser la ponction veineuse et ne pas utiliser la voie veineuse périphérique
  • Ne pas coller l’étiquette du patient sur le code barre du flacon
  • Ne jamais les mettre au frigo

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !