L’injection intraveineuse directe

 

Définition : Elle permet le passage d’un traitement directement dans le système circulatoire du patient.

 

Indications :

  • Sur prescription médicale
  • Nécessité d’une action rapide.
  • Médicaments pouvant être caustiques pour les tissus sous-cutanés et musculaires (risque de douleur, œdème, nécrose).
  • Action de contraste (en radiologie).

 

Matériel :

  • Une seringue adaptée à la quantité à injecter
  • Une aiguille intraveineuse de couleur bleue (aiguille standard) et un trocart de couleur rose pour prélever le produit
  • Le produit à injecter
  • Un garrot
  • Une protection pour le lit
  • Une pommade anesthésiante, pas obligatoire
  • Un pansement sec
  • Sac à élimination des déchets
  • Des gants non stériles à usage unique
  • Des compresses non stériles
  • Un antiseptique
  • Un container à aiguilles

 

Réalisation du soin :

  • Vérifier la prescription médicale, la posologie, la voie d’administration et horaires d’injection
  • Lavage antiseptique des mains
  • Reconstituer le produit, vérifier la limpidité, la couleur et l’absence de précipité, et adapter l’aiguille choisie
  • Prévenir le patient
  • Lui demander de s’installer confortablement ou de s’allonger
  • Appliquer éventuellement une pommade anesthésiante sur la zone à ponctionner 1 h avant l’injection
  • Réaliser un lavage antiseptique des mains
  • Repérer la veine à ponctionner
  • Placer la protection sur le lit
  • Nettoyer avec une compresse la pommade anesthésiante
  • Mettre le garrot
  • Faire serrer le point du patient
  • Mettre les gants non stériles
  • Désinfecter la zone à ponctionner
  • Ponctionner la veine en la fixant à l’aide du pouce et en tendant la peau
  • Piquer légèrement en oblique, biseau vers le haut
  • S’assurer en aspirant du sang, que l’aiguille est bien positionnée dans la veine
  • Retirer le garrot, faire desserrer le poing au patient et injecter lentement le produit
  • S’assurer à plusieurs reprises de la présence d’un reflux sanguin
  • Surveiller le faciès du patient tout au long de l’injection
  • Retirer l’aiguille et comprimer la veine  avec une compresse pour assurer l’hémostase
  • Jeter immédiatement la seringue et l’aiguille dans le container à déchets contaminés piquants.
  • Mettre un pansement.
  • Jeter les gants.
  • Eliminer les déchets et désinfecter le matériel utilisé.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique
  • Réinstaller le patient.

 

Surveillance après le soin :

  • Surveiller le point de ponction : signe inflammatoire à type de douleur, rougeur, chaleur, œdème
  • Demander au patient de vous prévenir en cas de douleur ou malaise après l’injection

 

Risques et complications :

  • Allergie au produit
  • Arrêter l’injection en cas d’extravasation ou douleur
  • Hématome
  • Douleur

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !