Définition : L’injection intramusculaire consiste à administrer un médicament dans les tissus musculaires. Cette procédure est utilisée pour l’administration des vaccins, de certaines vitamines et d’autres solutions médicamenteuses.

La voie intramusculaire assure une absorption plus rapide car les muscles sont plus vascularisés que les tissus graisseux.

 

Indications :

  • Produits médicamenteux injectables ne pouvant être utilisés par voie veineuse.
  • Produits médicamenteux à effet retard (neuroleptiques)
  • Vaccins

 

Matériel :

  • Produit à injecter
  • Aiguille en acier inoxydable ou en nickel à biseau long (aiguille verte ou aiguille noire)
  • Seringue adaptée à la quantité à injecter
  • Diluant de reconstitution si le produit est lyophilisé
  • Gants non stériles
  • Compresses non stériles
  • Désinfectant (alcool modifié à 70°)
  • Pansement
  • Container à aiguilles
  • Sac pour élimination des déchets

 

Les différents sites d’injection :

  • Muscle grand et moyen fessier : quart supéro-externe de la fesse.
  • Muscle vaste externe de la cuisse : s’étend d’une largeur de main au-dessus du genou à une largeur de main au-dessous du grand trochanter du fémur.
  • Muscle deltoïde : juste en dessous de l’épaule si la quantité du produit à injecter ne dépasse pas les 2 ml.

Source : www.youtube.com/watch?v=R30Df0U21-Y

 

Réalisation du soin :

  • Vérifier la prescription médicale
  • Prévenir le patient du soin
  • Pratiquer un lavage des mains antiseptique
  • Reconstituer le produit si nécessaire en injectant la quantité de diluant dans le flacon de manière aseptique (désinfecter le bouchon), mélanger le produit sans le secouer. Réchauffer le produit entre les mains si nécessaire.
  • Choisir la zone de ponction, habituellement le quart supéro-externe de la fesse.
  • Mettre les gants
  • Désinfecter la zone de ponction choisie en un seul passage de compresse imbibée d’alcool.
  • Piquer perpendiculairement au plan de ponction
  • Introduire rapidement l’aiguille jusqu’à la garde, vérifier l’absence de retour veineux en aspirant légèrement puis commencer à injecter lentement le produit.
  • Observer les réactions du patient dès le premier millimètre injecté, ralentir le débit si le produit est douloureux.
  • Retirer rapidement l’aiguille et la seringue à la fin de l’injection
  • Désinfecter le point de ponction en massant légèrement.
  • Éliminer l’aiguille dans le collecteur à aiguilles.
  • Mettre un pansement.
  • Jeter les gants.
  • Eliminer les déchets et désinfecter le matériel utilisé.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique.
  • Réinstaller le patient.

 

Surveillance après le soin :

  • Surveiller le point de ponction
  • Surveiller l’absence d’une douleur vive après l’injection

 

Risques et complications :

  • Allergie au produit
  • Malaise vagal
  • Hématome
  • Douleur au point d’injection
  • Abcès autour du point d’injection

 

Source : Pascal Hallouet, Jérôme Eggers, Fiches de soins infirmiers, Masson, 2006

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !