Ablation de sutures

 

I – DÉFINITIONS – BUT

1)      La suture

a)      Définition

Une suture est la réunion à l’aide d’un fil des diverses parties divisées (lèvres) d’une plaie, des extrémités d’un tendon, ou d’un nerf coupé.

b)      But

La suture a pour but, en rapprochant les lèvres de la plaie de favoriser la cicatrisation de première intention.

c)      Conditions

  • Pas de pertes de substance trop importante
  • Plaie propre bien irriguée tissus sains
  • Morsures de chien etc… ne sont pas suturées

2)     Définition ablation

Il s’agit d’ôter les sutures cutanées sur une plaie en cours de cicatrisation. Soin réalisé sur PM ou protocole.

 

II – MATERIEL

1)      Les fils

  • Les fils sont stériles.
  • Ils sont constitués de fibres synthétiques le plus souvent.
  • Caractères : solidité, durée de résistance, résorption.

a)      Les fils résorbables

Résorption sur 12 à 60 jours

b)      Les fils non résorbables

Ils vont nécessiter une ablation quand ils sont au niveau de la peau, en général :

  • Visage et cou : J3 à J5
  • Membres : J10 à J12 et PM
  • Abdomen : J11 à J15
  • Selon cicatrisation

c)      Les fils Sertis (munis d’une aiguille)

  • Courbe ou droite
  • Ronde : suture de tissus délicats (péritoine, intestin, cœur)
  • Triangulaire (tissus denses de peau)
  • Mousse (traverser certains tissus fragilisés comme le foie, la rate…)

d)      Les fils non sertis (ne sont plus utilisés)

2)      Les agrafes

Agrafes de Michel : à griffe, posées avec un chariot de Michel et ôtées avec une pince de Michel.

3)      Les sutures cutanées adhésives

  • Bandelettes de sparadrap renforcées ou pas
  • Différentes longueurs et largeurs
  • Fermeture superficielle de plaies hors zones de traction
  • Cicatrices plus esthétiques

4)      Les colles chirurgicales

  • Colles synthétiques cyanoacrylates non absorbables

 

III – RECOMMANDATIONS

  • Vérification de la PM avant l’ablation des sutures.
  • Vérifier l’état de cicatrisation de la plaie.
  • Une règle : Ne pas faire pénétrer une partie extérieure du fil a l’intérieur de la plaie !

1)      Informer le patient

  • Le rassurer
  • Education +++
  • Eviter les efforts
  • Bains à éviter

2)      Préparation du matériel

  • Protection à usage unique (méprotec)
  • Gants non stériles
  • Set pansement
  • Compresses stériles
  • Produits pour détersion et antisepsie de la plaie
  • Eau stérile ou sérum physiologique
  • Pansement protecteur pour recouvrir la plaie
  • Un conteneur à objet coupant/tranchant
  • Sac à déchets
  • Pince mousse
  • Si agrafes : pince de Michel ou ôte agrafes adapté
  • Si fils : coupe fil, bistouri, ciseaux pointus ou demi lunes
  • Sutures adhésives

3)      Technique

  • Désinfecter plan de travail
  • Lavage simple des mains
  • Entrer le matériel dans la chambre
  • Installation correcte patient et soignant
  • Protection drap, sac plastique en bout de lit
  • Mettre les gants et ôter le pansement sale
  • Lavage antiseptique des mains
  • Détersion et antisepsie de la plaie
  • Mettre une compresse à proximité de la plaie pour y déposer le matériel enlevé
  • Une fois les fils retiré, procéder de nouveau à l’antisepsie de la plaie du centre vers l’extérieur
  • Si désunion : Stéristrip
  • Mettre un pansement protecteur
  • Immerger instruments sales dans un bain décontaminant
  • Réinstaller le patient

4)      Transmissions

  • Noter l’ablation de matériel dans le dossier de soins
  • Noter l’état de cicatrisation

 

IV – COMPLICATIONS ET RISQUES

  • Gène ou inconfort dû à la suture
  • Lâchage de suture
  • Saignement
  • Douleur
  • Un fil laissé sous la peau peut s’infecter et provoquer un abcès de paroi
  • Plaie inesthétique

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !