Les moyens de défense de l’organisme

 

Moyens de défense naturelle (immunité non spécifique)

1) Barrières cutanéo-muqueuses

La peau s’oppose à la pénétration des microbes, elle sécrète la kératine, qui rend la peau imperméable et les substances bactéricides (le sérum et la sueur)

Les muqueuses :

  • les sécrétions
  • l’acidité de certaines sécrétions
  • les annexes de certains organes (cils, poils)
  • la rate joue un rôle essentiel

2) La réaction inflammatoire

Elle tend a limiter l’extension du processus infectieux par :

  • vasodilatation (elle crée un afflux des facteurs d’immunité, globules blancs)
  • afflux des acteurs de l’immunité

3) Les éléments humoraux du système immunitaire

Ces éléments humoraux sont simplement des protéines qui vont être circulantes dans le plasma et vont favoriser la lyse des bactéries. (opsonisation)

4) Les éléments cellulaires du système immunitaire

  • Les polynucléaires qui assurent la phagocytose (absorption des micro-organismes notamment bactérie, et vont les détruire dans la cellule)
  • Les monocytes se transforment de manière spécifique et deviennent macrophage entraînant la lyse des micro-organismes
  • Les cellules tueuses « natural killer » reconnaissance et lyse des cellules infectées

 

Moyens de défense acquis (immunité spécifique)

1) Lymphocytes B

Elles sécrètent des anticorps

2) Lymphocytes T

Assurent l’immunité cellulaire (SIDA)

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !