Définition de l’hyperthyroïdie

Les hyperthyroïdies sont liées à une production excessive, et ce qu’elle qu’en soit la cause, d’hormones thyroïdiennes.

Les signes cliniques

Manifestation générale

  • Asthénie liée à l’atteinte musculaire.
  • Amaigrissement majeur, morbide et rapide avec fonte graisseuse mais aussi musculaire.
  • Polyphagique
  • La température oscille entre 37°2 et 37°5.
  • Soif importante
  • Thermophobique (toujours chaud)
  • Trouble cardiaque grave, avec tachycardie et palpitation, arythmie, risque d’insuffisance cardiaque.
  • Troubles musculaires avec fatigabilité à l’effort.
  • Troubles digestifs avec des diarrhées.
  • Troubles nerveux : hyperexcitabilité, nervosité, insomnie, agressivité, tremblement des extrémités très importants.

Signes biologiques :

  • T3 et T4 très augmentées
  • TSH très basse

 

Les Causes

Maladie de Basedow : hyperthyroïdie d’origine immunitaire, donc l’hyper sécrétion d’hormones thyroïdiennes est due à une stimulation permanente de la glande par des complexes immunitaires qui se substitue à la TSH. Touche 1 homme pour 10 femmes.

  • Elle est due au stress brutal ou tension mentale prolongée. C’est une maladie auto-immune.

Excès en iode peu aussi saturer la thyroïde, et à terme provoquer une synthèse anormale d’hormone.

 

Forme typique de la maladie de Basedow 

  • Goitre (défini par l’augmentation du volume de la glande thyroïde) : homogène, régulier, souple, indolore, mobile, qui suit les mouvements de la déglutition, très vascularisé, parcouru par un frémissement à la palpation, l’exophtalmie (rétractation palpébral des paupières supérieure et inférieure avec une saillie de l’orbite, regard tragique de l’hyperthyroïdien).
  • Amaigrissement rapide.
  • Tachycardie constante 110, 120 pulsations par min au repos, augmentation avec les émotions.
  • Tremblements
  • Troubles psychiques : anxiété dépression, fatigue.

 

Forme  compliquée crise thyréotoxique

  • Diarrhée profuse
  • Fièvre à 40°
  • On peut en mourir.
  • Conséquence psychique grave (agitation confusion mentale…).

 

Traitement de la maladie de basedow

Médical : il associe au moins deux familles de médicament

  • les bétabloquants : efficaces sur la tachycardie, les tremblements, sur la nervosité, les sueurs
  • les antithyroïdiens de synthèse ATS : bloquent la synthèse d’hormone thyroïdienne.
  • Grand risque : leucopénie majeur, provoque une agranulocytose (qui touche les granulocytes qui fait parti de la ligné blanche).

Il dure 18 mois en moyenne, temps nécessaire au processus de guérison de la maladie immunitaire.

Chirurgical : lorsqu’il y a rechute de la maladie, on retire la thyroïde.

Iode radioactif :  proposé comme alternative à la chirurgie.

 

Rôle IDE

  • Déterminer les facteurs favorisant la maladie.
  • Surveillance du pouls et de la tension artérielle.
  • Surveillance du poids, de la température, des selles.
  • La nuit, vérifier que les paupières soient bien fermées.
  • Surveiller l’efficacité du traitement et éventuellement les allergies au traitement.
  • Signaler au médecin les anomalies de la numération formule sanguine (NFS).
  • Expliquer le traitement au patient.
  • Mise en place d’un traitement si besoin pour l’humeur.

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !