La prise de sang

 

Définition : C’est un acte infirmier qui vise à recueillir un échantillon de sang d’une veine superficielle dans un ou plusieurs tubes en vue d’être examiné en laboratoire.

 

Législation : Art. R4311 – 7 du code de la Santé Publique :

L’infirmier est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application d’une prescription médicale qui, sauf urgence, est écrite, qualitative et quantitative, datée et signée, soit en application d’un protocole écrit, qualitatif et quantitatif, préalablement établi, daté et signé par le médecin :

  • 35° prélèvements de sang par ponction veineuse ou capillaire ou par cathéter veineux.

 

Indications :

  • Dépistage de troubles biologiques
  • Confirmation d’un diagnostic médical
  • Surveillance de l’évolution d’une maladie
  • Surveillance de l’efficacité d’un traitement

 

Matériel :

Pour la pose :

  • Tubes sous vide selon le prélèvement prescrit
  • Corps de pompe à usage unique (porte tube en plastique permettant d’insérer l’aiguille et le tube sans se piquer)
  • Aiguilles adaptées au corps de pompe, dont le calibre sera choisi en fonction de l’apparence de la veine
  • Garrot décontaminé et de taille adaptée

Pour l’asepsie :

  • Plateau décontaminé
  • Haricot
  • Compresses
  • Alcool ou autre désinfectant (alcool à proscrire en cas de mesure du taux d’alcoolémie ou en pédiatrie)
  • Gants non stériles à usage unique
  • Protection de lit
  • Container à objets piquants ou tranchants
  • Pansement adhésif

 

Lieux de ponction :

  • Uniquement sur des veines superficielles ( membres supérieurs ).
  • Les veines de l’avant bras sont utilisées en priorité
  • Ne prendre les veines du pli du coude qu’en deuxième intention

 

Où ne jamais ponctionner ?

  • Zone inflammatoire
  • Hématome
  • Zone sale
  • Zone infectée
  • Sur une éruption cutanée
  • Dans un œdème local
  • Dans un bras hémiplégique
  • Dans un bras perfusé
  • Dans une fistule artério-veineuse

 

Quand doit-on pratiquer la prise de sang ? :

La prise de sang  doit-elle être faite à jeun ?

Le prélèvement doit-il être effectué à heures fixes ?

Y’a-t-il un protocole pour cet examen?

Vous devez organiser votre soin en fonction du malade et agir avec bon sens

 

Préparation du patient :

  • Vérifier si la personne est à jeun, si l’examen le nécessite.
  • Prévenir la personne le plus tôt possible, pour lui éviter d’être angoissée. Lui expliquer le but de l’examen, le délai de retour des résultats.
  • Installer la personne dans une position confortable (allongée ou demi-assise), le bras à plat en appui vers le bas. Retirer ou remonter la manche du bras choisi pour la ponction.
  • Tâcher de limiter l’appréhension de la personne en lui expliquant l’examen ou en le distrayant.

 

Réalisation du soin :

  • Vérifier la prescription médicale
  • Vérifier le bon de laboratoire, est-il bien rempli ?
  • Vérifier la concordance entre la prescription médicale et le choix des tubes d’analyses.
  • Prévenir le patient du soin
  • Installer le matériel après vérification des dates de péremptions et de  l’intégrité des emballages.
  • Installation sur une surface propre et désinfectée au préalable.
  • Installer le haricot et le container à déchets contaminés piquants loin du matériel propre.
  • Respecter le triangle d’hygiène, de sécurité et d’ergonomie : Propre (matériel) – Patient – Sale (poubelles).
  • Poser le garrot (le placer à 10-12 cm au dessus du point de ponction) et vérifier la présence d’un pouls artériel en contrebas (pouls radial), sinon, risque de thrombose.

La pose du garrot durant plus de 3 minutes peut modifier les résultats d’analyse car il y a un risque d’hémolyse des globules.

  • Repérer la veine que vous allez ponctionner.
  • Favoriser la vasodilatation de la veine, ce qui rend le geste plus facile :
  • Demander au patient de serrer le poing.
  • Mettre le bras en déclive.
  • Tapoter la veine.
  • Effectuer un lavage antiseptique des mains ou effectuer un lavage de main par frictions avec une solution hydro-alcoolique puisqu’il s’agit d’un geste invasif.
  • Mettre la protection sur le lit.
  • Mettre les gants non stériles.
  • Pratiquer l’antisepsie de la peau.
  • Procéder en partant du bas (de la main) et en allant vers le haut (vers le cœur) ce qui permet de désinfecter sous les poils et favoriser un afflux de sang.
  • Aller de l’extérieur vers l’intérieur = faire un côté, l’autre côté et terminer par le milieu (site de ponction).
  • Ne jamais repasser à un même endroit.
  • Utiliser une compresse par passage puis la jeter dans le sac à déchets.
  • Respecter le temps de contact de l’antiseptique.
  • Maintenir la peau pour faciliter la perforation de la veine, en évitant de la comprimer par une pression trop forte du pouce.
  • Demander au patient d’inspirer puis piquer la veine franchement en orientant le biseau de l’aiguille vers le haut à environ 45° dans le sens du retour veineux.
  • Maintenir le corps de pompe, perforer le tube dans l’aiguille du corps de pompe. Le tube se remplit immédiatement, le retirer tout en maintenant l’aiguille en place.
  • Retourner doucement le tube deux fois sans agiter (risque d’hémolyse)
  • Remplir les tubes prévus, respecter l’ordre de ponction.
  • Tout en maintenant l’aiguille, desserrer le garrot d’une main.
  • Demander au patient de desserrer le point.
  • Retirer l’aiguille et comprimer le point de ponction avec une compresse pour éviter un hématome.
  • Jeter immédiatement le corps de pompe et l’aiguille dans le container à déchets contaminés piquants.
  • Enlever et jeter les gants.
  • Mettre un pansement.
  • Éliminer les déchets et désinfecter le matériel utilisé.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique.
  • Vérifier la concordance des étiquettes et de l’identité du patient dans la chambre du patient puis étiqueter les tubes, remplir les bons d’analyse et acheminer les tubes au laboratoire.

 

Risques et complications :

  • Hématome au point de ponction
  • Douleur
  • Malaise
  • Hémolyse
  • Non conformité de l’identité du patient avec les étiquettes

 

Ordre des tubes de prélèvements :

 

bd.com

Source : http://www.soins-infirmiers.com/prise_de_sang_ponction_veineuse.php

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !