La pression artérielle correspond à la pression exercée par le sang, pompé par le cœur contre les parois des artères. La pression artérielle représente la force qui permet de faire circuler le sang à travers tous les organes.

 

La pression artérielle varie en fonction de :

  • La contraction du cœur
  • La capacité de résistance des vaisseaux périphériques
  • La masse sanguine

 

La pression artérielle représente deux chiffres :

  • Chiffre systolique ou pression artérielle systolique (PAs) ou maxima : c’est la pression qu’exerce le flux sanguin sur la paroi artérielle lors de la contraction (systole) du ventricule gauche, distension maximum des artères.
  • Chiffre diastolique ou Pression artérielle diastolique (PAd) ou minima : c’est la pression qu’exerce le flux sanguin sur la paroi artérielle lors du relâchement du ventricule gauche (diastole), cette pression nous renseigne sur la résistance des vaisseaux.

 

La pression différentielle normale correspond à :

(La pression systolique +10) /2

Par exemple : une systolique à 140 : (140+10) /2 = 80.

La diastolique doit donc être à 80mmHg (millimètre de mercure)

 

Signes cliniques de l’hypertension artérielle :

  • Céphalées (maux de tête)
  • Acouphènes (bourdonnement d’oreilles)
  • Phosphènes (sensation de voir une lumière ou des tâches devant les yeux)
  • Epistaxis (saignement de nez)
  • Pollakiurie (fréquence importante des mictions)

 

Signe cliniques de l’hypotension artérielle :

  • Malaises, mouches devant les yeux
  • Tête qui tourne

 

Matériel :

  • Appareil à tension artérielle manuel, brassard gonflable se fermant avec un velcro, manomètre (étalonné, une vis permet de régler l’aiguille à zéro), poire gonflant le brassard
  • Un stéthoscope
  • Appareil à tension automatique électronique (Dinamap)

 

Contre-indications à la prise de la pression artérielle :

  • Coté hémiplégique
  • Cancer du sein (gros bras lymphœdème)
  • Disposition de voie veineuse périphérique
  • Shunt artério-veineux (artère et veine mis à fleur de peau) pour hémodialyse

 

Déroulement du soin :

  • Prévenir le patient.
  • Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par frictions avec une solution hydro-alcoolique.
  • S’assurer que le patient est détendu, confortablement installé, au calme depuis plusieurs minutes.
  • Effectuer la mesure à distance de tout événement favorisant une augmentation des chiffres tensionnels: l’émotion, l’exposition au froid, les efforts physiques, le repas, la consommation de tabac, la douleur, la réplétion vésicale.
  • Le bras doit être libre de tout vêtement éventuellement constricteur.
  • Repérer la zone de battement maximal de l’artère humérale au pli du coude.
  • Installer le brassard en s’assurant que le centre de la poche gonflable soit positionné en regard du trajet de l’artère humérale et que le bord inférieur du brassard reste 2 à 3 cm au-dessus du pli du coude.
  • Placer le stéthoscope sur le battement huméral au pli du coude.
  • Le brassard est gonflé rapidement jusqu’à dépassement du bruit artériel (entre 190 et 250 mmHg)
  • Ecoute des bruits cardiaques :
    • 1ère apparition du pouls = pression systolique ou maxima.
    • 2ème disparition du pouls = pression diastolique ou minima.

Source : www.youtube.com/watch?v=swP7mv7veAg

 

Remarques :

  • Si manomètre à colonne de mercure, placer les yeux de l’opérateur horizontalement face à celle-ci.
  • Si la pression artérielle est très différente des autres jours, renouvelez la prise après 3mn, 3 fois
  • Le chiffre tensionnel peut varier en fonction du bras, donc essayer de prendre au même bras (coté le plus élevé).
  • Lors de l’hypotension orthostatique, prise de la tension couché et assise.

 

Pression artérielle au dinamap :

Le dinamap comprend plusieurs fenêtres qui indiquent : pression artérielle systolique, pression artérielle diastolique, pression artérielle moyenne, fréquence cardiaque, l’appareil permet une mesure automatique à programmer selon prescription, la mémoire contient 99 mesures enregistrées et reproductible.

 

Normes de la pression artérielle :

 

www-sante.ujf-grenoble.fr
www-sante.ujf-grenoble.fr

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !