L’uroscanner

 

Principe et but

Il s’agit d’un examen permettant la reconstitution de coupes transversales de l’ensemble de l’appareil urinaire (parenchyme rénal, voies excrétrices, vessie, prostate) par utilisation d’une source de rayon X et de détecteurs placés circulairement autour de la région abdomino pelvienne.

Son principe est basé sur la différence d’absorption du faisceau du rayon X. Le traitement informatique permet de décomposer l’image en petits éléments.

 

Indications

  • Cancer du rein.
  • Tumeur pelvienne, vésicales ou prostatiques.
  • Bilan d’extension loco régionale des tumeurs (reins, prostates, testicules, vessie).
  • Bilan lésionnel d’un traumatisme rénal.
  • Diagnostic de lacunes dans les voies excrétrices (calculs, caillots, tumeur).

 

Préparation

  • Jeûne de six heures minimum.
  • Bilan sanguin pour éliminer une insuffisance rénale (résultats normaux de l’urée : 2,5 à 7,5 mmol/l et la créatinine : 80 à 115 mmol/l).
  • Traitement anti allergique pendant 48h en cas d’asthme, allergie cutanée, allergie à l’iode.

 

Déroulement de l’examen

  • Pose d’une voie veineuse périphérique, injection lente de produit de contraste iodé.
  • Réalisation de coupes transversales de la région à explorer, au moyen d’un ordinateur.

 

Contre indications

  • Allergie à l’iode
  • Grossesse, claustrophobie, obésité > à 130 kg

 

Rôle IDE

  • Prévenir la personne et lui expliquer l’examen et son intérêt (immobile pendant l’examen).
  • Vérifier que le dossier du patient est complet (ne pas oublier les anciens clichés).
  • Vérifier les contre indications.
  • Demander au patient d’aller uriner avant l’examen, de retirer les bijoux, les prothèses dentaires, auditives et dentiers.
  • Réaliser la prémédication si prescrite.
  • Faire boire beaucoup après l’examen pour évacuer le produit de contraste.

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !