Définition :

Transmettre : Faire parvenir, communiquer ce qu’on a reçu. C’est permettre le passage, agir comme intermédiaire.

Transmissions : Action de transmettre quelque chose, quelqu’un.  

 

But :

Assurer :

  • la continuité des soins pour un patient
  • les relations entre les différents membres de l’équipe soignante
  • les relations entre les services
  • une communication utile entre les différentes disciplines de santé
  • la qualité des soins

Les transmissions écrites :

  • d’un message oral
  • d’un message écrit

Les transmissions orales :

  • d’un message oral
  • d’un message écrit

La transmission orale est toujours complétée par une transmission écrite  et vice-versa.  

 

Législation : Les transmissions sont une obligation légale de l’IDE.

Elles doivent être horodatées et signées.

Le nom et la qualification de la personne qui effectue les transmissions doivent être identifiables.

Elles font partie du dossier de soins du patient, une feuille spécifique leur est réservée.

Si plusieurs feuilles sont nécessaires, elles doivent être numérotées.

Les transmissions peuvent être utilisées à des fins légales par la justice.

Elles servent de preuve juridique au sein de l’institution. Elles doivent être légalement justes.  

 

Caractères communs : Pour être utile et utilisable, une information, qu’elle soit écrite ou orale, doit être vraie, opérationnelle et claire.          

C’est-à-dire :

  • Exacte : attention aux fautes d’orthographe qui peuvent changer le sens comme le temps du verbe.
  • Précise : langage commun et professionnel, non sujet à interprétation.
    • Infinitif : à faire
    • Participe passé : fait
    • Passé composé : a été fait
  • Objective : sans jugement de valeur, elle décrit des faits intentionnels.

Elle est orientée vers l’action :

  • en se basant sur des faits précis
  • en donnant des consignes sans ambiguïté
  • qui permet la prise de décision
  • sur le fond

o   qui se fait aisément comprendre

o   évite les répétitions

  • sur la forme

o   écriture lisible

o   si erreur, barrer proprement, ne pas utiliser de blanc

o   éviter les abréviations et codes

Communiquer ne consiste pas seulement à émettre, transmettre ou recevoir une information, c’est aussi comprendre cette information et surtout établir une relation entre l’émetteur et le récepteur pour réaliser un travail en commun.

Cela permet de vérifier la compréhension du message.  

 

La Transmission écrite : La transmission écrite permet de noter l’ensemble des actions de soins effectuées et de recenser toutes les observations et événements dont il faut tenir compte pour leur réalisation.

Elle doit toujours être accompagnée d’une information orale qui commente, explicite, argumente, justifie et surtout permet de vérifier le niveau de compréhension et d’acceptation du destinataire, c’est-à-dire de celui qui va transformer l’information en action.

1.  Avantages :

  • Elle est durable, en cas de contestation, il est aisé de s’y référer.
  • De par ce fait, elle engage celui qui l’a fait, qui la transmet, qui l’utilise (l’infirmier à la compétence de vérifier la véracité des informations même s’il s’agit d’une prescription médicale).
  • Elle permet d’éviter les oublis (« pense bête »).

2.  Inconvénients :

  • Multiplication de documents : savoir choisir les supports nécessaires et suffisants, adaptés au service.
  • Délimitation entre les informations essentielles, secondaires et sans intérêt.
  • Elle peut être fastidieuse à rédiger ou à lire d’où la rédaction de transmissions ciblées.

3.  Les supports de la transmission écrite :

  • Le dossier de soin avec :

o   Les feuilles de transmissions

o   Les diagrammes de suivi

o   La feuille de température

o   Le plan de soin

  • La planification
  • Tableaux
  • Ordinateur

Dans certains établissements, existent plusieurs cahiers :

  • De jour
  • De nuit
  • De prémédications
  • D’entrée

4.  Qui fait les transmissions ? : Toute personne qui a effectué un soin ou qui a observé le patient doit écrire elle- même la transmission :

  • Cadre infirmier
  • IDE, AS
  • Elève IDE et AS
  • Assistante sociale
  • Kinésithérapeute, diététicienne
  • Médecins

5.  Critères : Les notes doivent être :

  • Synthétiques mais précises : claires et complètes
  • Sans abréviations ou codes
  • Chronologiques
  • Datées et signées (nom lisible)
  • C’est la personne qui réalise les soins qui les transmet
  • Nom du patient sur chaque feuille, pagination
  • Pas de « blanc », pas de lignes « sautées »

Au cours de la journée, chaque membre de l’équipe pluridisciplinaire peut relever, par écrit, des faits, des observations, des actes qui sont importants à transmettre, pour ne pas les oublier.

Les informations sont relevées sur les supports appropriés (soit cachées sur la feuille de température ou le diagramme de suivi, soit inscrites sur le dossier du patient).

Un soin est réalisé, il est obligatoirement transcrit immédiatement.

La transmission écrite doit être aussi faite oralement.

La responsabilité des transmissions incombe à celui qui la fait, ainsi qu’à la personne responsable des soins : l’IDE et le cadre IDE.    

 

La Transmission orale :

1.  Les avantages :

  • Elle peut s’adapter à la personne, au lieu, au moment et à la situation.
  • Elle provoque des réactions immédiates.
  • Le réajustement du contenu est possible.
  • Elle permet l’échange.
  • Elle permet de vérifier la pertinence et la compréhension de l’information écrite.

2.  Les inconvénients :

  • Elle est fugace.
  • Elle ne laisse pas de trace.
  • Elle n’a pas de valeur juridique.
  • L’émetteur peut être influencé par de fausses perceptions.
  • Elle est interprétable.
  • Elle n’est pas contrôlable.

 

Moyens et lieux de transmission :

La majorité des établissements à prévu un temps de chevauchement des horaires de travail des équipes pour permettre la transmission orale des informations écrites.

C’est un temps d’échange riche, indispensable à la qualité des soins.

Généralement, c’est l’infirmière qui réalise les transmissions à l’équipe suivante.

Mais les autres membres de l’équipe peuvent participer en fonction des soins qu’ils ont effectués.

Elle se fait dans la salle de soins.

La présence d’un nombre important de personne nécessite attention et régulation du groupe.

C’est parfois dans le couloir que se disent des informations essentielles qu’il ne faut pas oublier de les retranscrire.

Le téléphone : Il permet la conversation entre deux ou plusieurs personnes éloignées et un gain de temps. Les informations transmises par téléphone sont à valider.

Il faut savoir limiter le temps de conversation au strict nécessaire pour ne pas encombrer la ligne.  

 

La responsabilité – Le secret professionnel – La confidentialité

On ne doit pas donner de renseignements par téléphone : diagnostic, nouvelles. Respecter l’anonymat sur les planifications, ne pas parler fort et ne pas laisser la porte de la chambre du patient ouverte.

Décret du 29 juillet 2004 Actes et exercice professionnel infirmiers

  • « l’exercice professionnel infirmier comporte l’analyse, l’organisation, la réalisation et l’évaluation des soins infirmiers, la contribution au recueil de données cliniques… en relation avec les autres professionnels… »
  • « les soins infirmiers ont pour objet… de concourir au recueil des informations utiles aux autres professionnels et aux médecins… d’évaluer le degrés de dépendance des personnes… de contribuer a la mise en œuvre des traitements, en participant à la surveillance clinique… et à l’évaluation des effets des prescriptions… »
  • « L’infirmière est chargé de la conception, de l’utilisation et de la gestion du dossier de soins »

Règles professionnelles L’infirmer à le devoir d’établir correctement les documents qui sont nécessaires au patient… L’infirmière peut établir pour chaque patient un dossier de soins infirmiers contenant tous les éléments relatifs a son rôle propre et permettant le suivi du patient… il doit veiller a la protection du dossier contre toutes indiscrétions.

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !