Le salaire d’une infirmière

En général, la rémunération d’un infirmier en début de carrière avoisine les 1500 euros net mensuel. Cependant, avec l’évolution de la carrière, les primes disponibles, les heures supplémentaires (weekend et jours fériés) et la possibilité de travailler dans le secteur public, privé ou libéral, le salaire peut augmenter rapidement.

De nombreuses primes, parfois appelées indemnités, peuvent venir s’ajouter au salaire d’une infirmière.

  • L’indemnité pour travail de nuit, de dimanche et jours fériés (1€/heure)
  • L’indemnité pour travail supplémentaire de nuit (27€/heure)
  • La prime de début de carrière pour les infirmières travaillant dans le secteur public (35€/mois)
  • La prime Infirmière (90€/mois)
  • Des primes de service, versées en juin et décembre.
  • L’indemnité de résidence, au montant variable, en fonction du lieu où vous habitez, pour compenser le coût de la vie.
  • Une prime de famille, versée par l’employeur, si vous avez au moins un enfant à charge.

De plus, suivant le service dans lequel vous travaillerez, des points de majoration seront ajoutés, entraînant d’autres hausses de salaire. En gériatrie par exemple, une infirmière reçoit 10 points supplémentaires, soit un gain de 45€. Cette prime est faite pour attirer les infirmières dans ce service qui compte de plus en plus de patients du fait du vieillissement de la population. La même chose existe pour une infirmière travaillant aux blocs opératoires, en dialyse ou en néonatalogie : elles reçoivent 13 points de majoration, soit 59€, pour récompenser un travail qui nécessite l’exécution de nombreux gestes techniques.

En fin de carrière , une infirmière touche environ 2300 euros net mensuels sans compter les gardes, astreintes, primes et indemnités diverses…

 

Source : http://salaireinfirmiere.com/