L’artériographie rénale

 

Définition

C’est un examen radiologique qui permet de visualiser les artères rénales après opacification du rein, grâce à l’injection d’un produit de contraste iodé, directement dans leur lumière à l’aide d’un cathétérisme sélectif.

 

But

Cet examen est nécessaire pour apprécier l’état des artères rénales dont certaines anomalies peuvent être responsables d’une hypertension artérielle. Il est parfois utile lors du bilan, avant une intervention chirurgicale dans certaines tumeurs rénales.

 

Technique

  • Désinfection au niveau du pli de l’aine
  • Anesthésie locale au niveau de l’artère fémorale
  • Ponction de l’artère et introduction d’un guide et d’un cathéter jusqu’à l’endroit voulu
  • Injection de colorant avec des orientations différentes pour bien démontrer le site étudié. Des radiographies sont prises à ce moment.
  • Une fois l’examen terminé, il y a compression au site de ponction durant environ dix minutes
  • Le patient doit rester couché un minimum de quatre heures après l’examen.
  • L’examen en lui-même dure environ 1 heure et nécessite 24 heures d’hospitalisation.

 

Indications

Cet examen renseigne sur la morphologie, le calibre, le nombre et la perméabilité des artères rénales. Elle permet de voir et donc de dépister les éventuelles sténoses ou rétrécissement (nombre, forme et localisation), d’évaluer leur retentissement et parfois même de les traiter.

 

Contre indications

Elles sont de deux types : allergique et traumatique.

  • L’allergie est due à l’iode contenu dans le produit de contraste, attention aux insuffisants rénaux car l’élimination d’iode est difficile.
  • L’effet traumatique consiste en un risque hémorragique local, attention aux patients qui sont sous AVK.

 

Rôle ide

Préparation du patient

  • Toujours expliquer le déroulement du soin, répondre aux questions et aux interrogations
  • Douche Bétadine, bijoux et prothèses enlevés, rasage du pli de l’aine selon le protocole du service ou de l’établissement
  • Patient à jeun, petite quantité d’eau permise pour prendre un médicament
  • Prise de constantes
  • Pose d’une VVP
  • Vérifier le dossier médical (allergie à l’iode, AVK, etc…)
  • Vérifier la fonction rénale (créatinine)

Surveillance du patient après examen

  • Vérifier la feuille post artériographie, prendre les constantes régulièrement, vérifier le pansement.
  • Le patient doit rester allongé sans plier la jambe ponctionnée.
  • Surveiller les signes (chaleur, douleur, motricité et sensibilité du membre ponctionné) et vérifier si formation d’hématome au site de ponction.
  • Surveiller les manifestations d’une réaction allergique à l’iode (rash cutané, rougeur, sensation de chaleur, nausée).

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !