La ponction d’ascite

 

DÉFINITION

La Ponction d’ascite : introduction d’une aiguille dans la cavité péritonéale pour soustraire du liquide d’épanchement péritonéal.

Présence de liquide sero-fibrineux dans la cavité péritonéale.
Détectable cliniquement dans la cavité péritonéale.
Détectable cliniquement lorsque son volume atteint environ 2,5 litre (jusqu’à 10, 20l).

Signes cliniques :

  • Augmentation du volume abdominal
  • +/- prise de poids
  • Déplissement de l’ombilic
  • +/- œdème des MI

 

RESPONSABILITÉ

  • Rôle propre
  • Identifier les risques et assurer le confort et la sécurité de la personne.
  • Surveillance de patients ayant fait l’objet de ponction à visée diagnostique ou thérapeutique.

 

INDICATIONS

Diagnostique pour déterminer la cause :

  • Cirrhose
  • Inflammation
  • Cancer
  • Tuberculose…

Thérapeutique : évacuation d’un épanchement invalidant.

 

MATÉRIEL

  • Pour l’anesthésie locale
  • Pour la ponction diagnostique : biochimie, cytologie, bactériologie, aérobie et anaérobie.
  • Pour la ponction évacuatrice : aiguille ou KT veineux, robinet à trois voies avec tubulures, compresses stériles, sparadrap, flacon de recueil d’ascite.
  • Pour la surveillance : tensiomètre.
  • Pour l’asepsie : gants stériles et masque pour le médecin, champ stérile pour poser le matériel, champ stérile troué, collecteur d’aiguille, pour l’IDE gants non stérile.

 

TECHNIQUE ET SURVEILLANCE

  • Consentement éclairé
  • Demander au patient de vider sa vessie.
  • Dégager la zone à ponctionner (partie latérale gauche de l’abdomen pour éviter le foie à droite).
  • Mesurer le périmètre abdominal, et +/- le peser.
  • Prendre les paramètres avant, pendant et après la ponction.
  • Prévenir le patient, le préparer et l’installer. Il doit rester allongé en décubitus dorsal pendant parfois 2 heures.

 

PRÉPARATION DU PATIENT

Ponction diagnostique
Ponction évacuatrice :

  • Deux litres en une heure.
  • Le médecin peut demander une pesée après l’évacuation.

 

SURVEILLANCE APRES LE SOIN

  • Alitement strict selon l’acte.
  • Surveiller le maintien de l’aiguille.
  • Vérifier que le débit du liquide d’ascite est contenu et régulier, ainsi que la couleur (si changement de couleur : problèmes !!).
  • Observer la couleur de l’écoulement (hémorragique ?) + état du pansement.
  • Contrôler régulièrement pouls, TA, FR, facies et comportement.
  • Surveiller l’apparition de malaise, douleur brutale…
  • Changer le flacon si rempli.
  • Traçabilité avec le déroulement du soin, et aspects qualitatif et quantitatif du liquide prélevé.

 

COMPLICATIONS ET RISQUES

  • Saignement au niveau du point de ponction, voir hémorragie intra péritonéale.
  • Surinfection du liquide.
  • Blessure intestinale.
  • Déperdition de protides et électrolytes.
  • Malaise, voir choc vagal surtout lorsque la déplétion est trop rapide

Il est important de fixer correctement le cathéter à l’abdomen du patient.

Source :https://www.youtube.com/watch?v=U8PzMTgHekE

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !