Définition et but

Un examen cytobactériologique des urines consiste en un prélèvement aseptique des urines dans un récipient stérile afin d’en effectuer une analyse bactériologique quantitative et qualitative. L’ECBU permet d’affirmer ou infirmer le diagnostic d’infection urinaire et d’obtenir un antibiogramme éventuel. On recherche ainsi la présence de germes mais aussi de globules blancs et rouges.

Technique

Chez un patient non porteur d’une sonde urinaire : Sans utilisation de sonde :

  • Préparer le matériel : compresses stériles imbibées d’antiseptique, bocal stérile.
  • Réalisation du geste : se laver les mains ou faire laver celles du patient, réaliser une toilette périnéale, lavage antiseptique des mains, désinfecter le méat urinaire avec les compresses.
  • Ne pas recueillir le 1er jet et demander au patient de réaliser un stop test (avoir expliqué au préalable au patient ce que cela veut dire), recueillir le 2ème jet dans le bocal.
  • Identifier le prélèvement et le conditionner pour son transport.
  • Jeter les déchets de soins, procéder au lavage des mains.

Par cathétérisme :

  • Matériel et technique identiques à la pose d’une sonde à demeure en dehors de la sonde qui est spécifique : sonde petite et courte.

Chez un patient porteur d’une sonde à demeure :

  • Clamper la sonde urinaire quelques centimètres au dessus du site de prélèvement 15 à 20 minutes avant.
  • Lavage antiseptique des mains.
  • Désinfecter le site de prélèvement avec une compresse stérile imbibée d’antiseptique.
  • Piquer dans le site de prélèvement à l’aide d’un dispositif spécifique ou utiliser une seringue de 10ml et une aiguille hypodermique.
  • Identifier le prélèvement et le conditionner pour son transport.
  • Jeter les déchets de soins, lavage des mains.
  • ATTENTION, déclamper la sonde à demeure.

Indications

  • Symptomatologie d’une infection urinaire (brûlure mictionnelle, hyperthermie, douleur pelvienne ou lombaire, urines troubles, foncées, nauséabondes).
  • Dépistage des infections urinaires pendant la grossesse, bilan pré opératoire ou avant examens complémentaires en urologie (KT sus pubien, cystographie).

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !