Les épreuves du concours infirmier

Épreuves écrites d’admissibilité :

  • Culture générale : question sur un texte relatif à l’actualité dans le domaine sanitaire et social (durée 2 heures et note sur 20).

Cette épreuve permet d’évaluer les capacités de compréhension, d’analyse, de synthèse, d’argumentation et d’écriture des candidats.

  • Tests psychotechniques (durée 2 heures et note sur 20).

Cette épreuve a pour objet d’évaluer les capacités de raisonnement logique et analogique, d’abstraction, de concentration, de résolution de problèmes et les aptitudes numériques.

Pour être admissible, le candidat doit obtenir un total de points au moins égal à 20 sur 40 aux deux épreuves. Une note inférieure à 8 sur 20 à l’une de ces épreuves est éliminatoire.

 

Épreuve orale d’admission :

Les candidats déclarés admissibles par le jury sont autorisés à se présenter à une épreuve d’admission, qui consiste en un entretien avec trois personnes, membres du jury :

  • Un infirmier cadre de santé exerçant dans un IFSI
  • Un infirmier cadre de santé exerçant en secteur de soins
  • Une personne extérieure à l’établissement formateur, qualifiée en pédagogie et/ou en psychologie

L’épreuve d’admission est un entretien relatif à un thème sanitaire et social sous forme d’un exposé suivi d’une discussion d’environ trente minutes et précédé d’une préparation de dix minutes. Cette épreuve est également notée sur 20.

Pour pouvoir être admis , il faut avoir au moins 10 sur 20 à l’entretien.

Cet entretien est destiné à apprécier l’aptitude du candidat à suivre la formation , ses motivations et son projet professionnel.

 

Source : www.epreuves-concours.fr/fic_bdd/telechargement_fr_fichier/Epreuves_du_concours_infimier_12662279590.pdf