Définition : Le respect des normes du nettoyage et du transport du linge contribue à la réduction de la transmission des germes hospitaliers responsables des infections nosocomiales.

Le circuit du linge propre ne doit surtout pas interagir avec le circuit du linge sale.

 

Indications :

  • Tri du linge après réfection du lit
  • Tri du linge après les soins de nursing et d’hygiène
  • Tri des tenues professionnelles

 

Matériels :

  • Chariots de linge et sacs adaptés par code couleur
  • Gants à usage unique pour manipulation du linge sale

 

Recommandations :

  • Ne jamais poser le linge par terre
  • Eviter de transporter le linge sale contre votre tenue de travail
  • Retirer tous les objets ou déchets ne devant pas aller à la Blanchisserie et pouvant endommager les machines.
  • Utiliser les sacs de couleur selon une codification connue (une couleur par type de
    linge).
  • Ne pas trop remplir le sac pour pouvoir le fermer correctement : pas plus de 70 % de sa
    contenance.
  • Évacuer le linge sale en le manipulant avec délicatesse pour éviter la diffusion des particules contaminées.

 

Cas Particuliers : le linge à risque infectieux :

Placer le linge dans un sac hydrosoluble (de couleur rouge en général) dans la chambre du patient et le sortir de celle-ci sous double emballage.

Le linge à risque infectieux comprend le linge en contact avec des patients infectés (isolement septique pour portage de BMR).

 

Le circuit du linge propre :

Il est transporté par camion puis par chariot, nettoyé et désinfecté chaque jour. Lorsqu’il arrive dans le service, il est emballé sous film microperforé lui contribuant une protection contre les germes manuportés. Il est stocké dans des armoires à linge fermées mobiles, nettoyées et désinfectées chaque jour.

 

Le circuit du linge sale :

Il est considéré comme étant potentiellement contaminé, sa manipulation doit être réduite au minimum. Réaliser un lavage simple des mains après chaque manipulation de linge sale. Il est enfermé dans des sacs réservés qui ne sont ouverts à la blanchisserie qu’en entrant dans le tunnel de lavage. Il est alors portée à une température de 85 à 90°C afin d’être désinfecté. Un produit de blanchiment type eau de javel est appliquée, puis un repassage automatique à la vapeur (160-180°C) est réalisé.

 

Distribution du linge :

Elle s’effectue à l’aide d’armoires métalliques ou rolls de dotation, identifiées par unités de soins

 

Stockage dans les unités de soins :

  • Une zone de stationnement dans l’unité sera réservée à cette armoire de linge propre
  • ou un lieu de rangement fermé avec des étagères où seront entreposées les différents linges.

 

Utilisation dans les unités de soins :

  • Un chariot de nursing est réservée à l’usage du linge.
  • Il faut l’approvisionner régulièrement pour avoir du linge propre pour les soins immédiats.
  • Ce chariot ne doit absolument pas pénétrer dans les chambres de l’unité de soins
  • Pour la réfection des lits, ne rentrer que le linge nécessaire car tout ce qui rentre dans une chambre ne doit pas en ressortir.

LE LAVAGE DES MAINS EST OBLIGATOIRE AVANT TOUTE MANIPULATION DU LINGE PROPRE

 

Les différents types de linge :

  • Grand plat : drap de lit, alèse, dessus de lit
  • Petit plat : taie d’oreiller, serviette de toilette, gants de toilette, serviette de table
  • Linge fragile : couverture
  • Linge en forme : tenues du personnel, veste et pantalon de pyjama, chemise de nuit, sarrau

 

 J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !