Définition :

C’est un procédé destiné à réduire la contamination biologique des surfaces. Il est obtenu par la combinaison d’un nettoyage, d’une évacuation des produits utilisés et des souillures, et de l’application d’un désinfectant.

 

Principes de base du Bionettoyage :

Il s’effectue dans un ordre logique en commençant par les chambres à faible risque infectieux pour terminer par les chambres à risque infectieux très importants.

On va aller ,dans la mesure du possible :

  • du plus propre au plus sale
  • du haut vers le bas
  • de l’arrière vers l’avant
  • avec une chiffonnette par pièce minimum
  • dans les chambres doubles, utiliser une chiffonnette pour le mobilier d’un patient et changer pour l’autre
  • une gaze de balayage humide par pièce minimum
  • avec une mops par pièce minimum
  • ne jamais retremper ni la chiffonnette, ni la mops dans la solution

 

Les Produits : Ils sont au nombre de 3 :

  • Les Détergents : Substances contenant des tensio-actifs destinés à favoriser l’élimination par l’eau de souillures non solubles dans l’eau pure.
  • Les Détergents-désinfectants : Ces produits présentent la particularité d’effectuer les deux actions en un seul passage et donc de gagner du temps. Cependant l’action désinfectante sera toujours plus forte que l’action détergente dans ce type de produit.
  • Les Désinfectants : Un désinfectant est un produit capable d’éliminer ou de tuer par action directe, les micro-organismes (bactéries, virus, champignons) indésirables, ou d’inactiver les virus.

ON NE DÉSINFECTE QUE CE QUI A ÉTÉ PRÉALABLEMENT NETTOYÉ.

 

Précautions à prendre :

  • Ne jamais mélanger les produits entre eux.
  • Connaître les symboles de risques : toxique, corrosif, inflammable, dangereux…
bonjourdumonde.com
  • Ne jamais transvaser dans des flacons alimentaires
  • Respecter les dilutions (le surdosage peut être dangereux pour l’utilisateur et le matériau traité alors que le sous-dosage entraîne une inefficacité du nettoyage et de la désinfection)
  • Respecter les températures : éviter l’eau chaude qui favorise l’évaporation des produits volatiles
  • Respecter les temps de contact : Laisser sécher un produit désinfectant sur la surface, le produit ne doit pas être éliminé par rinçage.

 

Techniques de nettoyage des sols et des surfaces :

  • Nettoyage des surfaces : L’essuyage humide consiste à nettoyer en un seul passage toutes les surfaces; il élimine les salissures non adhérentes en évitant de les remettre en suspension dans l’air.
  • Nettoyage des sols : Le balayage humide a pour objectif d’éliminer jusqu’à 90% des poussières en limitant leur suspension dans l’atmosphère. C’est une opération de récupération des souillures non adhérentes sur les sols secs et lisses. Il s’effectue en partant du point le plus éloigné de la pièce en longeant le mur et en revenant vers le centre tout en déplaçant le mobilier, accompagné par un mouvement en lacet.
  • Lavage des sols : Il ne doit se faire seulement après un balayage humide.

Cette technique associe les actions chimiques et mécaniques pour éliminer les salissures adhérentes sur les sols afin d’obtenir une propreté visuelle et une propreté microbiologique.

 

Source : Lionel Hugard, Mémo hygiène hospitalière, éditions lamarre, 2007

 

J’espère que vous avez trouvé ce cours intéressant ! N’hésitez pas à le partager ou à me laisser un commentaire !